Le fait du jour

Les 200 élèves de 6e et des classes ULIS entourés de leurs professeurs et des personnalités présentes à cette journée.

Date : le vendredi 23 septembre 2011
Lieu : le stade de rugby des Arboras à Nice
Participation : 180 collégiens des 7 classes de 6e répartis en 14 équipes et 20 élèves de 6e et 5e de l’Unité Locale d’Inclusion Scolaire (ULIS).
Encadrement : une équipe pédagogique forte de 18 personnes.
Au programme, 7 ateliers en binômes associant «La tête et les jambes»
– 1A Le parcours solidaire – 1B Jeux de mots autour de la solidarité
– 2A Le respect de soi ou la maitrise de son corps – 2B Secourisme
– 3A Le respect des règles dans le tir à la corde – 3B Le respect dans l’écriture
– 4A Le respect de l’environnement – 4B Préservation de la biodiversité
– 5A Le respect de la parole dans une course relais – 5B La géométrie au service du respect
– 6A Le respect de l’engagement ou le volant vivant – 6B S’engager dans le calcul
– 7A «Le jeu du béret» ou le respect de nos devoirs de citoyen – 7B Jeux de mots autour du citoyen solidaire.

Pour la 3e année consécutive, le collège de l’Archet à Nice s’est inscrit dans la dynamique des «Journées du Respect» initiées par Solidarsport.
Avec une nouvelle fois, comme axe très fort de cette manifestation, l’intégration des élèves des classes ULIS dans chacune des 14 équipes en présence.
«Un à deux élèves ULIS sont partie prenante dans chacune des équipes. Le but est que leurs camarades les soutiennent et les épaulent sur chacun des ateliers du parcours citoyen. L’appropriation des règles communes commence par l’acceptation d’enfants différents» explique Mme Martine Joulie, la nouvelle principale du collège de l’Archet, qui pérennise par son engagement l’action lancée par M. Michel Minetti.
De timides et réservés au départ, chacun a pu mesurer à travers le comportement des enfants combien cette initiative était porteuse d’espoir.

Les professeurs et personnels d’éducation du collège de L’Archet qui ont contribué à la réussite de cette journée, réunis autour de Mme Martine Joulié, M. Claude Roesch son adjoint et M. Joël Andrea directeur ULIS. On reconnaît : Mmes Catherine Boissin, Andrée Andréani, Lydie Verucchi, Céline Boréani, Joëlle Catellani, Espérance Debasa, Laspezza, Corinne Dauba, Pascale Gisclon, Colette Blanc ; Reverdito, Christiane Bausola, Josiane Damiano ; MM.Cédric Chanou, Damien Laurent, Bruno Nardin.

«Le résultat attendu est une diminution des tensions. A partir d’un tel instant, les enfants portent un regard différent envers leurs enseignants et réciproquement» surrenchérit Mme Joulie qui s’est déplacée à deux reprises en matinée et l’après-midi au stade des Arboras accompagnée de son adjoint M. Claude Roesch pour partager l’évènement.
Précisons que cette journée magistralement orchestrée par M. Joël Andréa, directeur de l’ULIS avec à ses côtés une équipe enseignante jouant à la perfection son rôle, a été marquée par la visite de plusieurs hôtes de marque.
Avec Mme Catherine Bonnet, conseillère technique départementale EPS «Je suis impressionnée de voir dans quel calme tous les ateliers se déroulent et cela sur un terrain de sport. Les enfants se prennent au jeu et s’investissent à fond, c’est superbe !».
Avec M. Manu Dureuil, directeur départemental de l’UNSS, qui se déplace régulièrement pour suivre la montée en puissance du projet «Le Respect en Marche»… «Ce qui est intéressant, c’est l’harmonie avec laquelle les ateliers sont construits, un véritable compromis entre «la tête et les jambes».
Avec Mme Sabine Piccicelli, responsable de la communication, représentant M. Philippe Rombi, président du directoire d’Arkopharma qui fait partie du Haut Comité de parrainage de Solidarsport «Notre société est très attachée à tout ce qu’entreprend Solidarsport en faveur de la jeunesse. Nos valeurs sont communes».
Avec Melle Valérie Nicolas, internationale de handball et championne du monde qui a reçu une ovation et multiplié les dédicaces «J’ai tenu à être présente à double titre, d’abord pour représenter la mairie de Nice, ensuite parce que je suis une des marraines de Solidarsport».

Le mot du Principal

Martine Joulie :
«Une équipe compétente, dévouée et soudée
… autour d’un projet éducatif solide !»

Mme Martine Joulie, la principale du collège de L’Archet avec à ses côtés M. Joël Andréa, le directeur ULIS, a de quoi être comblée… cette journée a été une totale réussite !

«Fraîchement nommée au collège de l’Archet à la rentrée de septembre 2011, le premier projet à mettre en œuvre est la manifestation Solidarsport.
Je considère de bonne augure d’assurer, dès mon arrivée dans ce collège, unique par l’accueil hors norme d’élèves relevant du champ du handicap, la promotion d’une valeur phare de notre système laïc et républicain : le respect.
C’est donc, sans l’ombre d’une hésitation, que j’acceptais d’engager le collège avec Solidarsport dans cette aventure du Respect en Marche.
Mon intérêt fut à son comble lorsque, réunissant autour de M. Rémond, les professeurs principaux et les professeurs d’EPS, pour la préparation finale de cette manifestation, je découvrais une équipe extrêmement compétente, dévouée et soudée autour d’un projet éducatif solide : l’intégration des nouveaux élèves au sein du collège.
La manifestation solidarsport est venue comme un point d’orgue, clore le vendredi 23 septembre 2011 la quinzaine d’intégration des 180 élèves de 6e du collège et des 20 élèves de 6e et 5e de l’Unité Locale d’Inclusion Scolaire (ULIS) du collège.
Je salue l’implication des personnels de l’établissement, professeurs, personnels d’éducation, infirmière, gestionnaire, agents et directeur de l’ULIS qui ont permis cette manifestation et animé avec foi et enthousiasme au stade des Arboras ces divers ateliers autour du respect de soi, des autres, des règles de vie sociale».

Martine Joulie, Principale du collège de l’Archet

Laisser un commentaire